mardi 31 décembre 2013

Australie : Sydney

Nous sommes arrivés à Sydney, dimanche 29 décembre dans la nuit, après avoir passé la journée dans l'avion (8heures sans compter 1heure en plus pour le retard). Il a fallut ensuite faire une heure de train pour arriver à la chambre d'hôtes que l'on avait réservé en septembre.

Nous avions réservé sur  Airbnb , c'est un site qui propose des chambres chez les particuliers et en cette période de fêtes de fin d'année c'est un bon plan à un coût raisonnable. On se retrouve comme à la maison, avec accès libre à la cuisine, à la machine à laver, à la terrasse et au jardin, ça fait du bien après avoir passé deux mois dans des hôtels.


Les jours qui ont suivi, nous avons visité la ville avec ses nombreux gratte-ciel, parcs nationaux, la célèbre Bondi beach et les lieux incontournables comme l'opéra et le pont "harbour bridge". C'est une ville très agréable et ultra moderne, on se croirait presque aux Etat-unis.
Nous avons désormais 10heures de décalage avec la France (midi en France = 22heures à Sydney)
Opéra de Sydney
Harbour bridge
Bondi beach, belle plage connue mais l'eau est un froide surtout quand on revient d'un mois en Thaïlande avec une eau à 28°


Centre commercial
Jardin botanique près de l'opéra


Le deuxième jour, grandes retrouvailles avec le globe trotter Tibo, le cousin de Jennifer! Assez incroyable de se retrouver en même temps à l'autre bout de monde pour passer le réveillon ensemble...


On a arpenté les divers spot de Sydney pour avoir le meilleur point de vue pour le feu d'artifice du soir. Aussi, pour voir le pont et l'opéra en même temps car pour la première fois depuis dix ans, un feu d'artifice sera aussi tiré de l'opéra.  
Pas facile vu la foule et que la plupart squattent les meilleurs places depuis le matin et passent la journée à attendre. 
On a essayé pas mal d'endroits pour finalement suivre les conseils du couple qui nous héberge, se mettre de l'autre coté de la ville. 
On est arrivé à 18h sur le "spot" (voir photo) et on a attendu pendant 6h assis ou allongé sur la route...Un peu long surtout certains essayent de gratter quelques cm....
Deux petits feux partent à 9h et 10h30, un peu ridicule! 
Enfin à minuit, le décompte commence et c'est parti pour 10mn de bruit et de lumière, de cris et d'appareils photos qui filment (des milliers!) Il y a en tout 6 ou 7 points de départ dans toute la ville : sur le pont, sur l'opéra, sur l'eau et derrière les buildings...
C'est impressionnant de ce retrouver là, à ce moment, quand on pense que chaque année on le voit aux infos....Moment vraiment magique !  


On en profite pour vous souhaiter une très belle année 2014, que vos souhaits se réalisent... bonheur, amour, santé...et tout plein de bonnes choses!

Après ce beau moment, il faut bien penser à rentrer. Mais ce n'est pas simple quand il y a plusieurs millions de personnes qui ont la même idée!
On a attendu 1h30 que la foule se disperse, en vain... 
On se dirige donc comme tout le monde vers le train, on fait la queue pendant plus d'une heure avant d'accéder à la station pour prendre le train qui nous ramène 40min plus tard dans notre lit.
Nous restons sur Sydney encore quelques jours avant de s'envoler pour Brisbane et récupérer notre van qui sera notre nouvelle maison pour une semaine de road trip sur la cote Est Australienne, encore une nouvelle expérience à ajouter à notre périple!

vendredi 27 décembre 2013

Compte rendu de la Malaisie

Après avoir traversé le Vietnam et la Thailande, il est temps de faire le bilan de la Malaisie.
Nous avons passé 21 jours en Malaisie. 


Ce qu'on a aimé :

  • Les différentes ethnies qui composent le pays. Malais, hindous et chinois vivent dans le respect et la tolérance de leurs différentes cultures et façon de vivre.
  • Le respect des différentes religions : mosquées, temples chinois, hindous et églises catholiques ne font qu'un décors.
  • Les transports modernes et pas chers
  • les routes sont très bien entretenues 
  • La modernité et propreté du pays
  • Les plats malais et indiens très épicés
  • Les centres commerciaux gigantesques 
  • Les tours Pétronas

Ce qui nous a moins plu :

  • La pollution due au nombre important de véhicules. Le prix de l'essence étant très peu cher, on en a vu beaucoup faire la sieste dans les voitures le moteur allumé pour avoir la clim.
  • La climatisation dans tous les endroits publics poussée à l'extrême; dans les bus même avec un pull on avait froid!
  • Le peu de fruits et légumes, mise à part le durian que l'on voit partout et dont les asiatiques sont friands. Pour ceux qui connaissent pas, ce fruit pue et son goût est le même que son odeur!
  • Très peu de sourire et les locaux sont vraiment pas chaleureux, rien à voir avec la Thailande
  • Les fast food ont envahi le pays, on en a jamais vu autant
  • Les hôtels sont plus chers que les autres pays traversé et l'état de propreté laisse à désirer, de plus la majorité des douches se trouvent au dessus des wc.
  • Les plages de la cote Ouest polluées et pas entretenues

Ce qui nous a étonné :
  • Les malais mangent avec la main droite ou avec une grosse cuillère, le couteau doit être un luxe car on en a pas vu beaucoup!
  • La population raffole de gâteaux américains à la crème, décorés de toutes les couleurs
  • L'intérieur des terres est envahie par les palmiers : à savoir que la Malaisie est le plus grand pays producteur et exportateur d'huile de palme au monde
  • On a du acheter un adaptateur spécial pour la Malaisie car aucune prise ne fonctionne avec nos appareils. Au Vietnam et en Thailande on en a pas eu besoin


En bref, nous aurons dépensé en moyenne 17€ pour dormir et 4€ pour manger. Les hôtels à moins de 15€ n'avaient pas de toilettes dans la chambre ni de fenêtre et niveau propreté c'était limite... passons les détails!!!
Pour manger c'était moins cher et assez copieux notamment dans les cantines malaises à l'extérieur où on pouvait se servir soit même. On y était toujours les seuls étrangers!
On a été étonné du mélange de culture et du respect des différentes religions :  belle leçon! 
Très surpris aussi de la majorité de chinois qui vivent à la capitale. 
On a été déçu par l'accueil des Malais (froid et indifférent) et par la cote Ouest. 
Déçu aussi de pas avoir pu découvrir la cote Est, plus propice à la baignade et aux paysages de rêve. C'était pas la bonne période pour y aller à cause de la mousson, tout est fermé à cette époque.
21 jours c'était quand même bien long, on fait vite le tour car il n'y a pas grand chose à voir mais ça dépayse toujours autant!!! 

lundi 23 décembre 2013

Malacca

Au départ de Kuala Lumpur, il faut se rendre au Sud de la ville à la station de bus TBS. Nous avons pour cela pris le métro puis le train en direction de l'aéroport. Arrivés à la station, il y a des départs pour Malacca toutes les heures pour 2,50€/personne.
2 heures après, nous arrivons dans la ville de Malacca, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Cette ville est un musée à ciel ouvert! Un peu tout est mélangé : ça va des bateaux et avions dans les parcs aux tuk tuk kischissimes à souhait et autres statuts qui n'ont rien avoir avec l'histoire de cette ville.
Parlons d'histoire, Malacca était autrefois le carrefour maritime le plus important de la Malaisie. Plusieurs colonies s'y sont succédées : les portugais, les hollandais puis les anglais, un passage que l'on retrouve dans l'architecture de la ville.
Bâtiments hollandais aux murs de briques rouges
Tuk tuks de nuit, avec des spots et musique à fond
En se promenant nous avons aperçu des varans malais le long du fleuve, ça fait un drôle d'effet de les voir nager paisiblement au milieu des habitations.

Nous avons aussi testé la spécialité culinaire de la ville à savoir les chicken rice balls: ce sont des boulettes de riz gluant servies avec du poulet, c'est assez bon.
 Et aussi les fish balls qui sont des boulettes très caoutchouteuse de poisson et ça c'est vraiment particulier!

Aujourd'hui c'est la population chinoise que l'on retrouve en majorité avec ses quartiers de China Town, sa cuisine, ses temples et ses décors...
Le week-end le quartier se transforme en marché de nuit, on peut y grignoter et trouver des babioles chinoises.
On fait vite le tour de la ville et mis à part le marché le week-end, c'est assez mort, rien à voir avec Georgetown.
Nous avons donc décidé d'aller à Port Dicxson, la station balnéaire des habitants de Kuala Lumpur.
Après avoir rejoint la station de bus, il faut prendre un bus direction Seremban, puis de là, prendre un bus de ville direction Port Dicxson. On est arrivé après 3 heures de trajet.
On avait prévu d'y passer Noël, mais on a été très déçu par cet endroit. Déjà, on a beaucoup galéré à trouver des moyens de transport puis la mer est archie polluée, on y voit des pétroliers au loin et personne ne s'y baigne.
On avait trouvé un hôtel avec piscine mais la aussi la couleur de l'eau nous en a passé l'envie, surtout qu'on était les seuls étrangers et que les musulmans se baignent tout habillés dans l'eau!

Bref le lendemain on a pris le premier bus direction Kuala Lumpur, on y passera cette dernière semaine avant de s'envoler dimanche pour l'Australie.

On vous souhaite de passer de très belles fêtes de fin d'année!



jeudi 19 décembre 2013

Kuala Lumpur

Au départ de George Town nous avons pris un bus pour la capitale.
Le moyen de transport le plus économique car un billet coûte 8€/personne pour traverser cette partie de la Malaisie. 6 heures plus tard, nous arrivons à Kuala Lumpur.

Premières impressions, nous sommes transporté dans un nouvel univers celui d'une ville dynamique et ultramoderne. Les autoroutes se mêlent aux gratte-ciels et aux industries pétrolières. On ressent une ville en pleine ébullition, les gens sont pressés, il y a beaucoup de circulation. Ce qui est étonnant c'est que la population est à majorité chinoise et indienne.
D'ailleurs, nous avons passé les premières nuits à China Town dans la rue la plus connue : Jalan Petaling. Un quartier qui fait voyager avec ses couleurs, ses mille échoppes et vendeurs ambulants en tous genre.

Les centres commerciaux sont gigantesques, on a jamais vu ça!
Y'en a même un (Berjaya Times square) qui fait plus de 11 étages avec parc d'attractions et  grand huit à l'intérieur.

On a aussi été voir les tours Pétronas, incontournables à Kuala Lumpur. Considérées longtemps comme les plus hautes du monde, elles représentent la puissance pétrolière et font la fierté du pays.

Nous avons aussi mis du temps à écrire cet article car nous avons cassé l'écran de notre ordi (tactile) mais par chance notre hôtel se trouvait à coté d'un centre commercial dédié à l'informatique. On a pu le faire réparer en quelques jours. Malgré ce qu'on pourrait penser, les tarifs sont les mêmes qu'en France pour tous les produits multimédias.
Du coup nous avons du rester plus longtemps que prévu à la capitale.

On quitte toute cette agitation pour visiter Malacca, une petite ville plus au Sud, on reviendra à Kuala Lumpur vers le 25 décembre, avant de prendre l'avion pour l'Australie.

mercredi 11 décembre 2013

L'ile de Penang, Georgetown

Nous avons repris le bateau (3heures) en direction de l'île de Penang, pour y découvrir la charmante ville de George town, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.



Georgetown est une ville colorée, composée de bâtiments anciens, atypiques et modernes.
Des édifices témoignent du passé colonial et des architectures chinoises se mélangent à des buildings utra modernes. 
Cette ville procure un dépaysement total à chaque coin de rue. 
Il suffit de faire quelques pas dans la vielle ville pour voyager. 
Les quartiers chinois, indiens et malais cohabitent ensemble et forment ce mélange multiculturel si caractéristique de la ville. 
Chaque quartier a sa propre décoration, musique, odeur, plats typiques, religion et population. 
Difficile à mettre en image!
China town

Little india
Bord de mer, quartier moderne et chic

Repas malaisien
La cuisine malaisienne est variée, mélange d'origine chinoise, indienne et malaise. On se régale vraiment ici!!!
La base est toujours le riz auquel on rajoute des légumes, du poisson ou de la viande avec des sauces épicées.
Sous forme de buffet, on nous tend une assiette de riz et on choisi ce que l'on veut pour l'accompagner.
Ces derniers jours on a mangé pour 3€ à deux avec les boissons!

Nous repartons demain pour visiter la capitale Kuala lumpur...

mardi 10 décembre 2013

La Malaisie, Langkawi

Depuis Krabi, nous avons pris un pack avec le Van et le bateau, ce qui était plus rentable que de le faire par nous même. Après 5 heures de route et 1 heure de bateau nous arrivons à Langkawi. Une île au Nord Ouest de la Malaisie.

En Malaisie, le visa est gratuit et valable 3 mois.
Nous avons désormais 7heures de décalage par rapport à la France (quand il est midi en France, il est 19heures en Malaisie).
Nous voici dans un nouveau décors, une nouvelle culture, il va falloir s'habituer à une nouvelle monnaie : le ringgit (1€= 4ringgits) et à de nouvelle habitudes alimentaires, les plats sont très épicés ici!
Repas indien : naans

Premier abord, on sent que c'est un pays plus riche que les précédents, la population est à majorité musulmane et ils se baignent tout habillé.
Les routes sont bien entretenues et c'est assez propre.
Langkawi est une île détaxée, comme dans les aéroports, on y trouve beaucoup de chocolats, marques de luxe, alcool et cigarettes à des prix défiant toute concurrence.

Nous avons trouvé un bungalow sur la plage pour 10€ la nuit et les plats sont vraiment pas cher, on mange indien pour 3€ à deux.
Notre bungalow sur la plage

Pantai Cenang
Nous avons loué un scooter pour découvrir les environs.
Langkawi est très touristique et à notre grand désarrois beaucoup de plages sont privées pour les hôtels de luxe.
Sur la route, on a aussi croisé énormément de singes.
On s'est arrêté se baigner dans une cascade assez connue puis on est rentré sur la plage de Pantai Cenang, la plus touristique de l'île.
Cascade Temurun

Nous sommes déjà repartis pour l'île de Penang... à découvrir dans le prochain article!!!

lundi 9 décembre 2013

Compte rendu de la Thailande

A la fin de chaque pays traversé, nous faisons un compte rendu de ce qu'on a aimé, détesté et étonné. Nous avons passé 24 jours à découvrir la Thaïlande et surtout ses îles.

Ce qu'on a aimé :

  • Les paysages grandioses et le grand nombre d'îles paradisiaques
  • Les plages avec sable blanc, cocotiers et eaux turquoise
  • Les forets tropicales
  • Les temples bouddhistes avec les immenses bouddhas
  • Les sorties en masque et tuba pour admirer les coraux et poissons multicolores
  • La façon dont ils disent bonjour en joignant les mains et inclinant la tête
  • Le plat traditionnel "Pad thai"
  • La gentillesse des thaïlandais


Ce qui nous a moins plu :

  • Le tourisme de masse
  • La malbouffe (une cuisine très grasse, tout est frit dans l'huile, des Mac do et autres fast food en quantité).
  • La pollution
  • Le traitement des animaux surtout pour les éléphants et les singes qui sont exploités pour le tourisme.
  • Les arnaques des taxis et tuk tuk, qui vous sautent dessus pour que vous montiez dans leur véhicule pour un tarif exorbitant et sur un ton mal aimable. (un conseil quand vous montez dans un taxi exigez qu'il mette le compteur en disant et insistant sur le mot "meter")


 Ce qui nous a étonné :

  • Le nombre incroyable de transsexuels appelés ladyboy qui sont très bien intégrés et respectés en Thaïlande
  • Le respect pour la famille royale qui est affichée partout (commerces, voitures, pancartes...)
  • La monnaie : le bath (1€ = 40bath)
  • Ils conduisent à gauche avec le volant à droite
  • Il faut se déchausser dans tous les endroits où on veut rentrer ( boutiques, restos, hôtels...)


Quelques chiffres :

En moyenne nous avons dépensé 13€ pour dormir et 5€ à deux pour manger.
Les trajets en bateau ont coûté plus cher que prévu et les logements dans les îles aussi. 

En bref, la Thaïlande est un pays qu'on a beaucoup aimé, les plages paradisiaques ont répondu à nos attentes, le dépaysement est total.
Petit bémol pour le tourisme de masse qui gâche les plus beaux endroits et malheureusement pour nous, nous aurons eu beaucoup de pluie.
On regrette de pas avoir eu meilleur temps pour l'île de Koh Tao sur laquelle était programmé une sortie en mer qui promettait de nous émerveiller.
On a pas dit notre dernier mot, et on reviendra sûrement...




jeudi 5 décembre 2013

Krabi et ses environs

Depuis Koh lanta, nous avons pris un van direction Krabi. Ce moyen de transport était le plus économique (250 baths = 5€/personne) comparé au bateau qui en valait le triple.
Arrivés à Krabi, une jolie ville côtière, point de départ idéal pour découvrir les alentours et surtout les plages réputées du Sud de la Thaïlande.
Statue des crabes, symbole de la ville de Krabi
Marchés de nuit, ou on peut y manger pour moins d'un euro
Après avoir visité la ville le premier jour, nous décidons de louer un scooter pour aller se baigner, la première plage étant à une vingtaine de km. 
La plage de Ao Nang est très touristique, bars et restaurants se succèdent le long de la plage. 
Ao Nang

Le troisième jour, on reprend le scooter, direction les fameuses plages de Railay, accessible uniquement par bateau (depuis Ao Nang). On est fasciné par les paysages : falaises, grottes, pitons rocheux surgissant de l'eau, foret tropicale, sable blanc et eaux turquoise, bref le paradis!!!



Sur le chemin du retour, nous avons été accompagné par des singes, nous en avons fait une vidéo :

Dernier jour à Krabi, toujours avec le scooter, nous décidons d'aller découvrir les sources chaudes et le lac d'émeraude situé à 65km de Krabi.
Les sources sont des cascades naturelles à plus de 40°, c'est incroyable, on se croirait dans un bain en plein milieu de la jungle tropicale.
A une dizaine de km de là, on découvre le lac d'émeraude, une piscine naturelle couleur émeraude d'où son nom, suivi d'un autre bassin d'un bleu magnifique.
Manque de bol, la pluie était de la partie... pour notre dernière journée en Thailande.
Petite vidéo sous la pluie :

Demain, nous reprenons la route direction la Malaisie et l'île de Langkawi!!!

dimanche 1 décembre 2013

Koh lanta

Rendue célèbre par l'émission de télé-réalité de TF1, l'île n'a que ce point en commun avec cette émission.
Koh lanta est une île plate avec des longues plages de sables et beaucoup de rochers.

C'est un endroit plus calme car moins touristique et à 95% musulman avec ses mosquées et femmes entièrement voilées.
Nous avons passé les premiers jours à traîner près de l'hôtel car il pleuvait, le troisième jour nous avons loué un scooter pour découvrir le Nord Ouest et le Sud de l'île, les endroits les plus conseillés par les guides.
Bien sur nous avons crevé une nouvelle fois avec le scooter, la première était à Phuket et les routes n'étant pas en très bon état ça arrive souvent... Heureusement sur la route on trouve des tas de réparateurs et de vielles pompes à essences artisanales.
Klong khong beach



Un joli coin pour écrire cet article!
Voilà pour cette île, nous n'aurons pas mangé de gros vers ni de mygales grillées comme dans le jeu... 
Nous repartons vers le continent en direction de Krabi, encore de jolis endroits à découvrir avant de descendre vers la Malaisie.